​La fondation



L'association (qui n'avait encore que le titre de " Société ", la loi fondatrice des associations du 1er juillet 1901 n'existant pas encore) a été fondée le  18 septembre 1892.


Son appellation était "Grand Prix Humanitaire de France et des Colonies".
Son but était, à l'origine, de "réunir en un groupement bien organisé tous ceux qui se sont signalés par des actes de dévouement".



1902 : La déclaration de l'association
Les statuts ont été déposés à la Préfecture de Police de Paris sous le numéro 150.292, le 18 septembre 1902.



Le nom devient " Grand Prix Humanitaire de France " (mais l'appellation d'origine " … et des Colonies " reste en vigueur, comme l'illustre cette plaquette ci-contre).



Les buts déclarés à l'époque sont: " fonder une société de secours entre sauveteurs, venir en aide aux hommes qui se sacrifient pour sauver leurs semblables, qui souvent restent victimes de leur dévouement, laissant derrière eux femmes, enfants, père ou mère, dont ils sont le soutient. Notre but est humanitaire, solidaire entre tous les adhérents, soldats du Devoir. "

​​

Les premiers temps



A ses débuts, l'association avait déposé des statuts communs avec la société l'" Union Fraternelle Française " (siège social de l'époque au 6 boulevard Magenta à Paris).



La séparation des deux associations a eu lieu au bout de quelques années, les buts de chacun des deux groupements étant sensiblement différents.

Le siège social du Grand Prix se retrouva au 8 & 10, avenue du Trône ainsi qu'au 89 boulevard Picpus à Paris.

Le Grand Prix est présenté comme une " Oeuvre de secours aux victimes d'actes de courage et de dévouement ".

Rappelons qu'à cette époque, peu d'oeuvres sociales institutionnelles existent.

Le GPHF remplit alors parfaitement un rôle social et humanitaire. Son essor et son audience deviennent sinon considérables, du moins tout à fait notables.

Les notions d'humanitaire ou de social sont celles de l'époque et ne correspondent pas toujours avec le sens que ces mots ont aujourd'hui.

Le Grand Prix remet, dès ses débuts, des distinctions, sous forme de diplômes et de décorations :
Les décorations ci dessous ne sont plus attibuées, conformément au Décret n°81-1103 du 4 décembre 1981,
Articles R. 171 - R. 172 - R. 173.       

L'époque actuelle


But de l'association:
" Par association, des gens d'action se sont groupés dans le but d'honorer et de récompenser les personnes ayant, par leur courage ou leur temps, contribué à sauver ou soulager leur prochain, ainsi qu'apporter leur soutien aux associations humanitaires et aux victimes de catastrophes." (Conformément à nos statuts).

© 2013 .GRAND PRIX HUMANITAIRE DE FRANCE. All rights reserved.

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now